La session II commence à Genève: le Diagnostic

Dernière mise à jour : 19 nov.

Aujourd’hui 11 novembre 2022, les panélistes de l’assemblée populaire du Rhône se sont retrouvé.es à Genève pour une deuxième session de co-construction.

dessin @Isabelle Radtke

Après un temps d’échange et de retrouvailles, les panélistes et les équipes de facilitation sont revenus ensemble sur les découvertes de la première assemblée populaire du Rhône qui avait eu lieu cet été à Lyon. Les voix se lèvent pour raconter l’émerveillement lors de la découverte le long d’une berge renaturée par un collectif citoyen, des poissons revenus ou encore la rencontre avec la juriste Valérie Cabanes qui leur a raconté comment dans d’autres contrées les droits de la nature sont défendus par des outils comme la reconnaissance de la personnalité juridique.


Ils travaillent ensuite ensemble, le cadre relationnel qui les lient et accueillent 3 nouvelles personnes venues renforcer les rangs de cette assemblée citoyenne. Ils arrivent d’Arles ou de Vevey, de Privat ou de Sion, et vont passer ensemble les 3 jours à venir.


L’objectif de cette assemblée est de faire un diagnostic : il s’agit de laisser le Rhône et son bassin versant venir à eux et leur raconter : Qui est-il ? Comment va-il ?

L’objectif de cette assemblée est de faire un diagnostic : il s’agit de laisser le Rhône et son bassin versant venir à eux et leur raconter : Qui est-il ? Comment va-il ?

Qu’est-ce qui lui fait mal ou le menace ?


Les panélistes vont dessiner ensemble un « portrait problématisé » qui pointera, après observations, questionnements, interrogations diverses ce qu’il convient de défendre, de qui ou quoi il convient de prendre soin pour ou avec le Rhône et son bassin versant.


Ils sont donc invité.es à analyser une diversité de représentations dans un atelier « cartes sur tables » accompagné par un expert, le Dr. Emmanuel Castella, enseignant chercheur de l’Université de Genève, et avec le soutien de l’équipe

« des Questions, des réponses » animée par le Centre de compétences en durabilité l’Université de Lausanne et qui permet à tous, lorsqu’une question émerge, de la leur poser pour aller chercher des faits plutôt que des suppositions.






L’atelier se conclut par des retours de Dr. Emmanuel Castella qui rebondit sur les analyses des panélistes, dit l’importance de différencier les échelles d’espaces et de temps : des couches d’aménagements récentes ou anciennes – différentes selon les temporalités –, les enrochements commencés au milieu du 19e siècle alors que les usines hydroéléctriques ne sont arrivé.es que plus tard et en ce moment une phase de démolition et de renaturation est en cours pour jouer sur le paramètre sédimentaire, qui fait la vie du fleuve.


Comprendre l’action propre de cette entité non-humaine: quelle est sa dynamique propre ? Faut-il restaurer un état (ancien) ou des processus et une dynamique ?

Savoir interpréter ce que disent les cartes car le rouge qui indique des pollutions est peut-être plus alarmiste alors que les ouvrages empêchent la circulation et freinent la dynamique du fleuve. Emmanuel nous parle de transit sédimentaire, la dynamique et la force du fleuve qui transporte (ou pas) des sédiments et fait ainsi son travail de fleuve, c’est ainsi nous dit-il qu’il vit. Il nous invite, pour comprendre l’entité non-humaine à nous intéresser à ce qu’il FAIT, et la met en parallèle de la qualité de l’eau


Ne pas dépeindre un tableau trop noir car ce fleuve a conservé des zones alluviales, des espaces de débordement existent, comme à l’amont de Lyon car on a compris que permettre ces épanchement sauve la ville des inondations lors des crues.


La journée s'est terminée sur un échange de la salle, chacun a partagé une "pépite" à emporter comme souvenir de la journée: les retrouvailles, le bébé si sage, l'atelier carte sur table ou encore le trajet depuis la gare avec Emma-Louise....

Ils sont partis manger ensemble, parler librement avec les experts et rigoler un peu.

Demain, ils travaillerons sur les enjeux de la gouvernance transfrontalière du fleuve.


86 vues